Situation Géographique

situation geographiqueLa commune de Gannat (environ 6000 habitants) est située en Auvergne et plus particulièrement au Sud du département de l’Allier, à la jonction entre le Bourbonnais et le Massif Central. Le territoire est à mi-chemin entre Clermont-Ferrand et Moulins.

3h30 de Paris | 1h00 de Moulins | 25 min de Vichy | 35 min de Clermond-Ferrand

Gannat dispose d’une gare ferroviaire à proximité de l’E.H.P.A.D. Trois axes routiers à forte fréquentation traversent le territoire :

  • Sur la bordure ouest, l’autoraoute A71 Clermont - Paris avec une bretelle d’accès Gannat.
  • La D2009 (ex N9) traverse le territoire du nord au sud.
  • Le D2209 (ex N209) entre Vichy et Gannat traverse le territoire d’est en ouest.

BREVES - VACCINATION ANTI COVID 19

 Vaccination Anti COVID 19                         vaccin covid19

 Gannat, le 27 janvier 2021

Mesdames, Messieurs,

L'E.H.P.A.D. accueille un centre de vaccination qui est géré par les médecins de la CPTS Sud Allier (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé).

La prise de rendez-vous ne s'effectue pas à l'E.H.P.A.D.

Si vous souhaitez un rendez-vous :

Le Directeur par intérim,

Michaël MERCIER

 

Gannat, le 11 janvier 2021

 

Article de presse Vaccination contre la Covid

 

Gannat, le 7 janvier 2021

Mesdames, Messieurs,

La campagne de vaccination contre le COVID-19 va débutter ce week-end. Les résidents et les professionnels de l’EHPAD Franois MITTERRAND de GANNAT seront parmi les premiers du département de l’ALLIER a être vaccinés.

A quelle date la vaccinnation a-t-elle lieu ?

La vaccination a lieu le samedi 9 et le dimanche 10 janvier 2021.

Les résidents vaccinés doivent recevoir un rappel de vaccin 21 jours après l’injection.

Qui est concerné ?

Tous les résidents de l’EHPAD qui le souhaitent et les professionnels de plus de 50 ans ainsi que ceux ayant des comorbidités.

Peut-on me vacciner si je ne le souhaite pas ?

NON.

A GANNAT, nous avons fait le choix de placer le résident au centre. Nous avons donc souhaiter recueillir son consentement.

ETAPE 1 : Pendant les fêtes, les résidents ont été contactés par les médecins intervenant à l’EHPAD afin de leur expliquer ce qu’était ce vaccin, de les informer et de recueillir leur consentement. Pour les résidents qui n’étaient pas en mesure d’exprimer leur volonté, c’est la famille, la personne de confiance ou le tuteur qui a été sollicité.

Plus d’informations sur le recueil du consentement : Recherche_du_consentement.jpg

ETAPE 2 : Le médecin a réalisé un examen médical pour s’assurer que les résidents qui le souhaitaient ne présentaient pas de contre-indication. Une ordonnance a alors été réalisée.

ETAPE 3 : Le jour J, avant la vaccination, le professionnel qui vaccinera le résident s’assurera que le résident est toujours d’accord pour être vacciné (pas de vaccination).

Et après, que va changer la vaccination ?

En termes de santé, la vaccination réduit les risques de formes graves de la maladie.

Plus d’informations sur le vaccin utilisé : Informations_sur_le_vaccin_anti-covid.pdf

En termes de vie sociale, les résidents seront consultés par les animatrices et les psychologues de l’EHPAD afin de construire avec les professionnels (médecins, infirmières) les adaptations de l’organisation permises par la vaccination. Bien que les gestes barrières devront continuer à être respectés, des assouplissements sont envisageables et seront discutés en Conseil de Vie Sociale (instance qui réunit les professionnels, les résidents et les soignants).

Pourra-t-on se faire vacciner plus tard ?

Les résidents de l’EHPAD qui ne se sont pas fait vacciner le 9 ou le 10 janvier pourront se faire vacciner fin janvier. Ils doivent s’adresser aux infirmières ou au médecin.

Le drouelement de la vaccination

Grandes tapes de la vaccination

Le Directeur par intérim,

Michaël MERCIER

 

Gannat, le 28 décembre 2020

Madame, Monsieur,

La vaccination Pfizer-Bio N Tech anti-covid 19 va s’organiser dans les prochains jours. Une autorisation européenne a été délivrée. La HASA a autorisé la méthode nationale de vaccination cette semaine. L’AMM pour le vaccin a été obtenue, conférant à ce vaccin, un niveau de sécurité satisfaisant.

Désormais, l’EHPAD comme tous les autres établissements de santé et le grand public, pourront obtenir les informations sanitaires précises concernant la vaccination (allergies, personnes âgées à vacciner, contre-indications, etc…).

La vaccination est prévue en plusieurs vagues successives :

  1. d’abord, les personnes âgées des EHPAD et les personnels âgés à risque.
  2. ensuite : les personnes âgées à domicile et les autres professionnels des EHPAD et hôpitaux
  3. enfin, la population générale.

Actuellement, le profil des personnes prioritaires à vacciner sont les résidents des EHPADs de plus de 75 ans et n’ayant pas eu le COVID au cours des 3 derniers mois.

Concrètement, nous allons essayer d’une part, de donner l’information éclairée aux résidents et à leurs proches et, d’autre part, recueillir le consentement de l’ensemble des usagers (résidents et familles).

Il est possible que tous les membres d’une même famille ne soient pas d’accords entre eux sur l’utilité ou non de la vaccination. Dans ce cas, la priorité sera donnée, conformément aux recommandations du Comité National Consultatif d’Ethique, au résident lui-même, s’il est en état d‘exprimer sa volonté, ensuite à la personne de confiance, si elle est désignée, enfin, à la famille et au tuteur. Ceci en notant que, les gestionnaires de tutelle souhaitent avoir l’information mais ne pourront pas se prononcer seuls sur l’accord ou non de la vaccination du résident.

En cas de désaccord, l’établissement convoquera une réunion pluridisciplinaire collégiale pour décider du bénéfice risque à vacciner le résident. Chaque décision sera prise au cas par cas.

La vaccination ne dispense pas du respect des mesures barrières d’autant plus que si le vaccin Pfizer BioNTech protège des formes graves, il n’y a pas encore de données apportant la preuve que le vaccin permet de ne pas contaminer les autres personnes. Les protocoles de gestion de crise en ESMS restent en vigueur.

Toutefois, nous pourrons envisager collectivement de lever certains contraintes pour les résidents ou les services vaccinés.

Les doses pour la première injection devraient être livrées à compter du 4 janvier 2021. 

La vaccination s’organisera au cours des 3 jours suivants.

Actuellement et au cours de la dernière semaine de 2020, le travail préparatoire est effectué : ciblage des résidents, établissement des liste. Le travail d’information des résidents se fera par les médecins avec une consultation vaccinale. Les familles et tuteurs seront appelées par le Docteur GIBAUD et les médecins traitants.

L’information de chacun constitue notre priorité.

Le consentement sera recherché.

Courrier du ministère : Info-familles-covid.png

Le Directeur par Intérim,

Michaël MERCIER

Don de masques à lEHPAD de Gannat

 Don Gels hydro alcooliques LOreal Vichy

CORONAVIRUS

Gannat, le 27 mai 2021

Madame, Monsieur,

Tout d’abord permettez-moi de me présenter : Odile MERIAU, je suis la nouvelle directrice de l’E.H.P.A.D., j’ai pris mes fonctions le 3 mai dernier. Je suis à votre disposition au numéro de téléphone suivant :

* 04 70 90 62 23

si vous avez besoin d’échanger ou si vous avez des demandes particulières. Nous aurons sûrement l’occasion de nous rencontrer au sein de l’établissement à l’occasion de l’une de vos visites.

Par ailleurs, le Ministère des Solidarités et de la Santé recommande dans son communiqué en date du 12 mai 2021, un assouplissement des mesures prises jusqu’à lors afin de lutter contre la transmission du virus COVID 19 orientant les E.H.P.A.D. sur une nouvelle étape vers un retour à la vie normale.

Avec l’allègement des mesures déterminées par le gouvernement à compter du 19 mai 2021 et compte tenu du souhait d’un grand nombre de familles et de résidents, de partager des moments festifs, il est décidé d’autoriser les sorties en famille dans les conditions suivantes :

* Signature de la charte des sorties en famille et engagement du STRICT RESPECT DES MESURES BARRIERES, distanciation, aération…

* Un dépistage des proches est fortement recommandé dans les 72 h avant la sortie (test RT-PCR) ou à défaut test antigénique en pharmacie. Le fait d’être vacciné réduit le risque de contamination mais n’empêche pas celle-ci et c’est pourquoi il est essentiel de maintenir les précautions et gestes barrières.

Concernant les résidents non encore protégés par un schéma vaccinal, l’appréciation se fera au cas par cas de la situation par le médecin traitant et/ou le médecin coordonnateur en lien avec l’équipe soignante.

Au retour de cette sortie en famille, un test RT-PCR, dans les 4 et 7 jours suivant la sortie, sera proposé avec limitation des contacts avec les autres résidents durant 7 jours.

Le respect strict des consignes de visites et de sorties nous permettra de maintenir ensemble la sécurité des résidents.

Pour rappel : si de nouveaux cas de contamination au COVID-19 devaient être signalés au sein de l’établissement, les mesures d’assouplissement seraient immédiatement remises en cause.

Bien à vous.

La Directrice

Odile MERIAU

Auto_questionnaire_COVID_19.pdf

CHARTE_DES_SORTIES_EXTERIEURES_DE_RESIDENTS_DANS_LE_CADRE_DU_COVID_19.pdf

Nouvelles_mesures_12_mai_2021.pdf

 

Brèves...